Une grève ne résoudra rien si les problèmes de cette profession ne sont pas pris réellement en compte. C’est une refonte de cette profession, une “professionnalisation” de ce métier qui doit être opérée. 

Pour accéder à la lettre cliquer dessus