C’est là que l’on se rend compte de la réalité, si nous sommes respectés ou pris pour “des neuneu” à longueur d’année.

Déjà le patronat nous considère comme cela et cette fois-ci nous saurons si le Gouvernement est sur la même position que nos négriers.

Nous attendons la liste officielle de la légion d’honneur pour savoir si c’est de la camelote à refourguer aux fayots ou pas .

Droit de parole

A.T