La mobilisation est presque terminée à Avignon. À Valence, les Gilets jaunes entendent continuer le mouvement.

12h41 : depuis ce matin, les Gilets jaunes rassemblés à Valence organisent une filtrage des véhicules à l’entrée Sud de l’autoroute A7. Vers midi un incident a eu lieu : au niveau du rond-point en amont de l’entrée, un manifestant aurait dégonflé un pneu d’un poids -lourd portugais, qui est alors resté bloqué en plein milieu de la voie. Les Gilets jaunes avaient en effet décidé d’empêcher l’accès à l’autoroute aux poids lourds et de les dévier vers la route départementale.
Tous les gilets jaunes ne soutiennent pas cette action, notamment les partisans du simple filtrage. Ils indiquent qu’ils entendent continuer le mouvement.

12 heures : à midi, heure de fin de la manifestation déclarée en préfecture, une poignée de Gilets jaunes restent en place au rond-point d’Avignon Nord, où ils tractent toujours auprès des automobilistes.  Les gendarmes maintiennent leur présence avec un objectif : pas de blocage ni d’entrave à la circulation.

11h30 : les gilets jaunes délogés par les forces de l’ordre au péage de Chambéry. Ils étaient une trentaine de Gilets jaunes à s’être donné rendez-vous au péage de Chambéry Nord ce samedi matin, après un appel national à la mobilisation. Les forces de l’ordre sont intervenues et leur ont demandé de quitter les lieux, ce qu’ils ont fait. Mais les contestataires comptaient bien se rassembler ailleurs. Un jeu et de la souris pourrait se poursuivre durant la journée.

11h : au niveau du péage de Valence Sud, les Gilets jaunes sont de 25 à une cinquantaine, à être réunis depuis ce matin. Ils filtrent les passages, ce qui cause des ralentissements mais pas de blocage.

La situation reste calme au rond-point d’Avignon Nord.  Une soixantaine de Gilets jaunes restent mobilisés sur la voie sous la surveillance des gendarmes. la circulation n’est pas bloquée.

10h44 : les gilets jaunes de Drôme et d’Ardèche continuent leur mobilisation. À Valence, les motards qui soutiennent le mouvement s’étaient donné rendez-vous. Ils étaient une trentaine, venus des deux départements. « L’idée est de tourner, toute la journée, sur les lieux de rassemblements, pour apporter notre soutien », explique Nicolas, l’un d’entre eux. Solidaires du mouvement depuis le début, ils détaillent : «comme tout le monde, on a des fins de moins difficiles, ce n’est pas parce qu’on est motard qu’on est milliardaire. » Ils ont aussi des revendications propres : «  comme l’arrêt de la limitation à 80 km/h sur les routes départementales ».

Ce matin, d’autres gilets jaunes sont réunis au péage de l’A7et ralentissent le flux de véhicules. Les ralentissements touchent notamment la sortie de la Lacra.

10h12 : toujours mobilisés au rond-point d’Avignon Nord, les Gilets jaunes, contenus par les forces de gendarmerie, font le tour en chantant et en distribuant des tracts aux automobilistes.

9h59 : à Davézieux (Ardèche) : les Gilets jaunes ont retrouvé leur rond-point. Ce samedi matin, une trentaine de citoyens se sont retrouvés “comme au bon vieux temps” au rond-point de la Croix de justice, avant la deux fois deux voies. Ils ont effectué une petite opération escargot en faisant le tour du rond-point. Quelques nouvelles banderoles ont fleuri ce printemps avec des chèvres et moutons à l’affiche. Le président Macron mais aussi la Finance sont toujours pointés du doigt. L’ambiance est bon enfant.

9h55 : à Avignon Sud (Vaucluse), une quinzaine de Gilets jaunes se sont installés au péage de l’autoroute A7. Dans la bonne humeur, ils distribuent aux automobilistes des tracts dénonçant les taxes excessives et en faveur du référendum d’initiative citoyenne. Les gendarmes surveillent le bon déroulement des événements.

9 h 30 : à Cavaillon (Vaucluse), il n’y a pas foule. Forte de cinq Gilets jaunes sur le rond-point du Melon, la reprise du mouvement cavaillonnais souffre du peu de monde. Pour porter leur voix, le petit groupe s’apprête à se diriger vers Sénas, commune voisine dans les Bouches-du-Rhône, pour prêter main forte à la mobilisation. Aucune opération “barrière ouverte” n’est donc prévue aux péages de la cité cavare.

9h : les Gilets jaunes ont repris position ce samedi 22 mai au rond-point d’Avignon, en jaune dès 6 heures du matin. Sur place, les forces de gendarmerie ont débloqué les entrées du rond-point et restent sur place.

7h30 : au rond-point d’Avignon Nord, les Gilets jaunes ont investi le péage d’autoroute. Il est déjà impossible d’accéder à l’A7.

7h : les Gilets jaunes ont fait leur retour au péage de l’A7 à Montélimar Sud (Drôme), au niveau de la commune de Malataverne. Une centaine de personnes est présente, sous la surveillance des forces de l’ordre. Aucun blocage des voies n’est organisé. Les Gilets jaunes présents veulent à nouveau sensibiliser sur leur combat en cette journée du 22 juin qui doit être celle de gros rassemblements dans toute la France.