Nous savons tous que l’amour donne des ”ailes”, mais visiblement, un homme contrôlé au péage de Saint-Avold avait des choses à cacher… ou besoin d’une occasion pour abandonner sa passagère au beau milieu de l’autoroute!

La scène se déroule au péage de Saint-Avold, rapporte l’Est RépublicainLes gendarmes remarquent un couple à bord d’une petite citadine, et les invitent à se ranger sur l’air de stationnement.

Au début, l’homme au volant se montre coopératif. Il s’exécute, coupe son moteur, et donne les documents du véhicule… qui appartiennent à un ami. Hélas, il n’a ni carte d’identité ni permis de conduire sur lui. Il donne donc son nom. Pas suffisant pour les gendarmes, qui entament une recherche pour vérifier ses dires… Ils ne trouveront son nom nul part. Le couple est donc “invité” à se rendre dans le cabanon de la gendarmerie.

La passagère aggrave son cas : interrogée par un militaire, elle révèle la véritable identité du conducteur, pendant que ce dernier nie. Là, le conducteur déclare devoir passer un appel… et sort en courant, direction la forêt voisine. Les gendarmes foncent à ses trousses, sans parvenir à rattraper le fuyard.

PAS INCONNU DES SERVICES DE POLICE

La passagère, toujours dans le cabanon, est inquiète, sans permis de conduire, elle se demande comment elle va bien pouvoir rentrer à Nancy, à une centaine de kilomètres de là.

Les gendarmes découvrent que le fuyard n’est pas inconnu des services de police : défauts de permis de conduire, histoire de stupéfiants… Ils n’en trouvent cependant aucune trace dans la voiture.

Toujours selon le Républicain Lorrain, la police est toujours à la recherche du conducteur… et des motifs de sa fuite à tire d’ailes… 

Sources/ RTL et le Républicain Lorrain