Nous constatons que les centrales syndicales veulent impliquer les routiers, pourtant depuis des années la solidarité pour la défense du CFA, grilles de salaires et frais  n’a pas eu lieu dans les précedents appel de mouvement.

En fait,  pour avoir du poid dans ce conflit, on appelle les routiers pour la cause national , comme l’a fait nicole notat jadis de la CFDT.

Nous appelons les chauffeurs routiers a ne pas devenir les moutons de ces syndicats parisiens , mais qu’il nous rejoignent dans nos mouvements comme le 12 septembre 2017 et ceux qui arrivent le 21 et 25.

Le 18 septembre  restant un mouvement de mongoliens et de prostituées.

Déjà que la majorité des syndiqués constatent la politisation des syndicats salariés au détriment de la “LUTTE” que nous Sudistes pronom contre le capitalisme à outrance.

Marre de voir ces centrales syndicale se protituer pour garder les subventions gouvernementale qui leur permettent une vie sociale confortable.

Marre de voir ces syndicats servire les causes internationale en priorité en regardant et acceptant la déchéance des salariés français.

Marre de ces altermondialistes qui regardent notre site pour nous  critiquer et nous traiter de fasciste etc…… alors qu’il profite de leurs statuts et retraite bien grasse.

Bref, seul la lutte de terrain pourra changer les choses…….

Rejoignez nous, pour botter le cul de tout ces traites .

Henri.D