Les patrons proposent des CDI uniquement pour des contrats de galère avec découcher les weekends , travail de merde , manutention, salaire minimum, forfait 169 h uniquement, etc……. fini le respect des salariés même certains CDI sont proposé en mai , puis la période d’essai est renouvelé en juin pour ensuite mettre fin en août au moment où la saison de galère est finie.

Sauf que lorsque le chauffeur se fait avoir une fois il ne sera plus disponible l’été suivant, merci aux employeurs de créer eux même la pénurie de chauffeurs.

Ces chers négriers emploi au maximum en Intérim ou CDD , d’ailleurs il suffit de promener sur les recherches d’emploi à “POLE EMPLOI” pour ne trouver que des embauches sous intérim.

Finalement c’est un métier qui dégoutte les jeunes  car depuis 30 ans on est gérer par des bourrins dans le transport routier, que ce soit le patronat , les syndicats des patrons, les syndicats salariés et les ministres successifs.

A part cela , laissons les groupes étouffer les petits patrons qui essaient de s’en sortir, comme cela il n’existera plus de routiers mais plus que des esclaves du capitalisme.

SUD Solidaires Route