La Commission européenne propose 5,1 M€ pour les anciens salariés de MoryGlobal

La Commission européenne propose une aide de 5,1 M€ pour les anciens travailleurs de MoryGlobal, au titre du Fonds européen d’ajustement à la mondialisation. La proposition doit être validée par le Parlement et le Conseil des ministres de l’UE.

Déjà mobilisé pour les anciens salariés du groupe de transport Mory Ducros, le Fonds européen d’ajustement à la mondialisation (FEM) est maintenant sollicité pour les ex MoryGlobal SAS.

Suite du licenciement de 2 132 personnes lors de la faillite de cette entreprise, la France avait demandé une aide du FEM. Elle a été entendue. La Commission européenne a fait savoir le 7 avril 2016 qu’elle proposait de mobiliser 5,1 M€. Une somme significative puisqu’elle doit contribuer au financement d’un dispositif d’accompagnement renforcé dont le montant total s’élève à 8,5 M€.

La proposition va maintenant être soumise à l’approbation du Parlement européen et du Conseil des ministres de l’Union européenne.

Financement de la transition professionnelle

“La crise a frappé durement le secteur du transport de marchandises, justifie dans un communiqué Marianne Thyssen, commissaire européenne pour l’emploi, les affaires sociales, les compétences et la mobilité des travailleurs. “Le FEM contribuera à faciliter et à accélérer la transition professionnelle des travailleurs en les aidant à adapter leurs compétences aux exigences de futurs emplois dans leur région et au-delà”.

La liquidation de Mory Ducros puis de Mory Global a engendré de nombreuses suppressions d’emploi. © Anne Kerriou