Accident chimique sur la VRU : le conducteur roulait trop vite

L’enquête judiciaire autour de l’accident de camion de la société Brenntag, transportant des produits chimiques dans la bretelle d’accès à l’A43, se poursuit.

Ce jeudi après-midi, le parquet Chambéry a confirmé que le conducteur roulait à 65 km/h lorsqu’il entré dans la bretelle, pour une zone limité à 50 km/h. Il a ensuite perdu le contrôle, son camion s’est couché, de l’eau de javel et de l’acide chlorhydrique (des produits qu’il transportait) se sont mélangés créant des émanations de gaz de chlore. 39 personnes ont été intoxiquées.

Le parquet n’a en revanche pas encore pu qualifier précisément les poursuites juridiques. L’état de santé des victimes, les résultats des examens toxicologiques de conducteur, les conclusions des nombreuses auditions (victimes, témoins, experts,…) viendront prochainement préciser les suites juridiques de cet accident.

le 14/11/2013
Article : http://www.ledauphine.com/savoie

Information : SUD-solidaires transports Rhone-Alpes
1-42.jpg