Notre société est condamnée à la déchéance neurologique……………….

 

DROIT DE PAROLE:

En 1990 certains experts avaient prédit les répercussions sur la société de « la crise de la vache folle », notre cerveau pourrait être atteint dans les 20 années des répercutions de cette crise disaient-ils.

Aujourd’hui nos élites, nos patrons et nous-mêmes sommes en accords pour dire que « l’autre dégénère » et ces conséquences sont palpables tous les jours au travail, en famille dans les relations humaines, déjà le capitalisme nous dresse les uns contre les autres mais les parents qui en 1990 ont eu des enfants peuvent se poser la question de la transmission de cette maladie.

Avaient-ils raison à l’époque, rien, ni personne ne peut démentir cette thèse ? et si c’était le cas on peut comprendre pourquoi notre société nous pousse à gerber du matin au soir en voyant ces décisionnaires nous écraser par tous les moyens.

Ce qui nous laisse peu de temps pour profiter des bons moments………… et comprendre que nous sommes gérés par des cerveaux dégénérés.

Thierry.A

—————————————————————————————————————————————————-

Que nous réserve l’avenir ?

ESB et futurLe nombre de cas de la forme humaine de la maladie de la vache folle continue d’augmenter. Paradoxalement, les estimations sont revues à la baisse : de plusieurs millions à 136 000 cas. Compte tenu des nombreuses inconnues liées à cette maladie, l’épidémie s’affirme dès aujourd’hui comme un problème de santé publique, dont les conséquences à long terme pourraient devenir des plus préoccupantes.

Lien: http://www.doctissimo.fr/html/dossiers/vache_folle/vache_folle.htm

Vous aimerez aussi...