MIN de Rungis : grands travaux en perspective

MIN de Rungis : grands travaux en perspective

Le marché de Rungis, géré par la Semmaris, a annoncé des travaux importants d’ici à 2025, représentant un investissement avoisinant le milliard d’euros. Environ 500 M€ concernent le site de Rungis où transitent 2,4 millions de tonnes de produits alimentaires par an.

Le MIN de Rungis voit plus grand. La Semmaris, société d’économie mixte en charge de l’aménagement et de la gestion du Marché d’intérêt national de Rungis, a lancé un investissement d’un milliard d’euros, échelonné jusqu’en 2025. Dans ce budget, rendu public le 30 novembre 2015, la moitié sera consacrée au site de Rungis (l’autre moitié est dédiée au développement international à Dubaï, visant un contrat de 15 ans, et à Moscou).

Sur le site de Rungis, de 234 ha, à 7 km au sud de Paris, le programme d’investissements prévoit la construction de 264 000 m2 de bâtiments et d’entrepôts, la démolition de 132 000 m2 et la réhabilitation de 88 000 m2.

Parmi les travaux :

la création d’entrepôts pour les acteurs de la logistique du dernier kilomètre ;
l’adaptation du marché physique aux besoins des filières de la marée et des fruits & légumes ;
la réhabilitation de hangars anciens.

S’adapter aux exigences environnementales

Le MIN de Rungis devra aussi se mettre à hauteur des enjeux de développement durable en lien avec les objectifs de la Ville de Paris (optimisation des tournées de camions, mutualisation des flux et des stocks, en particulier pour les commerces de proximité, réduction des nuisances, des émissions de CO₂, amélioration de l’acceptation de la logistique…).

“C’est la prolongation jusqu’en 2050 de la mission de la Semmaris qui nous a permis de débloquer ces fonds d’investissement”, a souligné Stéphane Layani, pdg de la Semmaris depuis juin 2012 et donc président du MIN de Rungis, qui abrite 1 200 entreprises de gros et loue plus d’un million de m2 (taux d’occupation supérieur à 90%).

Plus de 2,4 millions de tonnes de produits alimentaires transitent par Rungis chaque année, avec près de 7 millions d’entrées, pour un chiffre d’affaires total de 8,8 Md€.

La Semmaris, société d’économie mixte en charge de l’aménagement et de la gestion du MIN de Rungis, est détenue à 33% par l’État, à 33% par la Foncière Altarea, à 13% par la Ville de paris, à 10% par les grossistes, à 6% par le département du Val-de-Marne et 5% par la Caisse des Dépôts.

LOGISTIQUE 04/12/2015
http://www.wk-transport-logistique.fr

Vous aimerez aussi...